Enregistreur Température USB pour la Chaîne du froid

Qu’est ce qu’un enregistreur de température USB ?

Un enregistreur de température USB est un dispositif électronique d’enregistrement et de stockage de données de température. Il est capable de restituer l’historique des données enregistrées depuis d’un ordinateur local sur lequel on le branche. Il est aussi souvent appelé data logger USB.

L’enregistreur de température USB est utilisé pour surveiller les conditions de conservation d’un produit thermosensible pendant une période de stockage ou de transport. Placé au plus près des produits qu’il surveille, il permet simplement à l’issue d’une période de temps de démontrer ou non leur conformité selon des critères d’acceptabilité prédéfinis. Son usage est particulièrement répandu dans l’industrie agro-alimentaire ou dans l’industrie pharmaceutique.

Il se présente généralement sous la forme d’une clé USB dont les formes et dimensions peuvent varier selon les différents fabricants. Il peut être à usage unique ou réutilisable selon ses caractéristiques intrinsèques et posséder ou non un écran LCD de visualisation.

L’enregistreur de température ne doit pas être confondu avec un indicateur de température. La différence entre les deux est à peu près la même que celle entre la photographie et le cinéma. L’enregistreur dispose d’une horloge interne qui permet d’horodater chaque mesure et d’obtenir le déroulé complet et l’historique des enregistrements alors que l’indicateur ne permet d’obtenir qu’un instantané qui indique si oui ou non, les seuils acceptables ont été franchis, sans indiquer quand cela s’est produit ni pendant combien de temps.

Les premiers enregistreurs de température USB sont apparus vers la fin des années 90. Ils nécessitaient à leurs débuts une interface logicielle de lecture devant être installée au préalable sur l’ordinateur de lecture. Au milieu des années 2000 les enregistreurs de température USB deviennent capables d’auto éditer un rapport et une courbe de température directement au format PDF. L’enregistreur de température se comporte alors comme une clé USB sur laquelle on vient simplement récupérer le document PDF d’historique des données.

Aujourd’hui, notamment dans les applications liées à l’industrie pharmaceutique, cette simplicité rencontre des limites et se confronte de plus en plus aux impératifs règlementaires et sécuritaires. En effet, lorsque l’analyse des données n’est pas réalisée sur le lieu de la lecture, l’usage des enregistreurs USB requiert une extraction et un transfert manuel des fichiers qui ne peuvent  garantir l’absence d’erreurs de transmission, ni une véritable intégrité des données.

Par ailleurs, le renforcement légitime des exigences sécuritaires face aux risques accrues d’attaques informatiques restreint chaque jour un peu plus l’usage des supports amovibles. Les enregistreurs USB sont bannis par les entreprises soucieuses de leur sécurité. Voir notre article https://thermolabo.com/enregistreurs-usb-quels-risques-pour-votre-entreprise/

Néanmoins, ce type d’enregistreur reste l’un des supports les plus simples à utiliser et conserve de nombreux atouts. Un solution de monitoring intégrée comme Sensolabo USB permet de garantir l’intégrité des données grâce à un système propriétaire de vérification et d’authentification des fichiers lorsque ces derniers sont déposés sur le cloud.  De plus, la possibilité d’audit du code informatique et une fabrication en France auprès de sous traitants reconnus permet de garantir une maitrise du risque informatique.

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

huit − 2 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.